• PARTAGER
Santé/Bien-être

Après les fêtes de fin d’année, les tartiflettes et autres galettes des Rois, votre organisme a bien besoin de faire une pause pour retrouver son énergie. Adieu la fatigue, le teint gris, les kilos superflus et l’irritabilité, vous voilà prêts à vous détoxifier à tout prix ! Mais avant de vous mettre à la diète, apprenez donc à distinguer le vrai du faux pour ne suivre que les bons conseils...

Pourquoi détoxifier votre organisme ?

L’organisme est une machine incroyablement bien conçue produisant des déchets qui sont chaque jour éliminés naturellement. Mais lorsque les repas riches en sucre, sel, graisses et protéines s’enchaînent, la machine a tendance à s’encrasser et à s’acidifier. Les organes “émonctoires” que sont le pancréas, le foie et les reins rencontrent plus de difficultés à gérer les fonctions digestives et dépuratives. Résultat, vous manquez d’énergie, êtes plus fragile et facilement irritable. Pas facile à vivre pour votre entourage ! Une cure détox de quelques jours peut ainsi vous venir en aide. A condition bien sûr qu’elle réponde aux principes d’une vraie détox bienveillante consistant à se mettre à l’écoute de son corps...

Cure détox : bons VS mauvais aliments

Détox : bons conseils VS idées reçues

Doit-on sauter des repas ?

  • Ce qu’on entend souvent : pour certains, la détox n’est autre qu’une solution pour mincir vite. Le principe ? Jeûner pour accélérer le processus d’éliminations des déchets et des graisses.

  • Ce qu’il faut savoir : ne rien manger pour espérer ménager son estomac et “nettoyer” son corps n’est pas la bonne chose à faire. Bien au contraire ! Pour chasser les toxines accumulées, mieux vaut continuer à stimuler le tube digestif pour ne pas déstabiliser l’organisme. L’idée étant de suivre l’adage “manger comme un roi le matin, comme un prince le midi et comme un pauvre le soir”. 

 

Y a-t-il des aliments à éviter / à privilégier ?

  • Ce qu’on entend souvent : gavez-vous de compléments alimentaires et de mixtures brûle-graisses pour vous refaire une santé.

  • Ce qu’il faut savoir : n’allez pas chercher midi à quatorze heures : les aliments à privilégier ne sont autres que les aliments les plus naturels. Inutile donc de remplir vos shakers de repas en poudre, rien ne vaut les aliments reconnus pour leurs propriétés antioxydantes comme la carotte, le kiwi, l’ananas, les choux, l’ail, le pruneau, le brocoli, le pamplemousse rose ou l’artichaut. Privilégiez le radis noir et le pissenlit pour assainir votre foie, les asperges pour stimuler les reins et les épices, graines de lin et herbes aromatiques pour désinfecter les intestins. Sans oublier le petit verre de citron pressé au lever qui, dilué dans un peu d’eau chaude, purifie et donne un bon coup de fouet ! Pensez également à varier au maximum votre alimentation en misant à la fois sur les fruits bio, les céréales complètes, les légumes crus et cuits (à la vapeur pour préserver au mieux les vitamines et nutriments) ainsi que les poissons et viandes maigres. Enfin, les graisses, les excitants, l’alcool, le sucre et le sel sont bien sûr à limiter pendant votre cure détox.

Que faut-il boire ?

  • Ce qu’on entend souvent : la détox repose uniquement sur une cure de jus de fruits et légumes frais.

  • Ce qu’il faut savoir : boire des jus de fruits et légumes frais est une excellente idée. Mais elle est loin d’être la seule option intéressante pour l’organisme. Le minimum reste de boire de l’eau minérale riche en magnésium pour favoriser le drainage et le transit intestinal. A cela peuvent s’ajouter le thé vert, les tisanes et les bouillons aux propriétés digestives et drainantes. Ou encore les “detox waters” qui consistent à laisser infuser des fruits et feuilles aromatiques dans un peu d’eau fraîche.

Faut-il faire plus d’activité ?

  • Ce qu’on entend souvent : s’infliger 4h de sport par jour est le seul moyen de se sentir mieux dans son corps.

  • Ce qu’il faut savoir : l’activité physique régulière est indispensable au bon fonctionnement de l’organisme. Cependant, une pratique trop intensive peut également se révéler néfaste. Pendant votre cure détox, évitez donc les sports qui martyrisent votre corps et apprenez à vous décrisper, à vous muscler en profondeur et à mieux faire circuler le sang à travers des activités douces comme le pilates, la gym, le yoga ou encore le taï-chi.

Activités douces

 

Comment mieux dormir ?

  • Ce qu’on entend souvent : pour mieux dormir, il ne faut pas hésiter à méditer tous les jours ou à prendre des pilules si la méditation ne suffit pas.

  • Ce qu’il faut savoir : souvent négligé, le sommeil est pourtant un allié essentiel de la détoxification organique. Lorsque le corps est endormi, les acides accumulés pendant la journée quittent les tissus pour rejoindre le sang qui les transporte vers les organes émonctoires. Rien ne vaut donc une bonne nuit de sommeil d’au moins 8h pour recharger les batteries et se réveiller comme neuf ! Si vous avez du mal à tomber dans les bras de Morphée, la méditation peut être un bon moyen de vous apaiser mentalement. Car on a tendance à l’oublier, mais une vraie détox passe aussi par un apaisement de l’esprit. Alors n’hésitez pas à vous promener dans la nature en regardant les feuilles bouger, en écoutant le vent souffler, les oiseaux chanter pour vous ressourcer. Déconnectez-vous des écrans pour ne pas être dérangés pendant votre séance de relaxation et débarrassez-vous des pensées négatives qui obscurcissent votre quotidien. Ces instants de calme vous permettront de vous sentir plus légers et de vous endormir plus rapidement.

Détox mentale

 

Quelques principes simples et vous voilà repartis sur de bonnes bases !

Commentaires

Connectez-vous pour déposer un commentaire Aucun commentaire. Soyez le 1er à donner votre avis !

La Miamletter

Savourez tous les mois le
meilleur de l’actualité culinaire.

Vous n’aimez pas les emails ? Suivez-nous sur
  • facebook
  • pinterest
  • youtube
  • twitter
  • instagram