• PARTAGER
Célébrations

Après les gourmandises de Noël et du Nouvel An, c’est au tour de la galette des Rois de nous régaler dès le 6 janvier ! Rien de tel qu’une enveloppe feuilletée croustillante, une crème frangipane fondante et une fève bien dissimulée pour célébrer l’Epiphanie. Les gourmands peuvent même réaliser leur galette maison afin de l’agrémenter selon leurs envies : compote de pommes, chocolat, fruits secs… Zoom sur cette indémodable pâtisserie, déclinable à l’infini !  

L'Epiphanie, tradition gourmande

Clôturant les festivités de Noël, l’Epiphanie est célébrée le 6 janvier ou le premier dimanche suivant le 1er janvier. Cette tradition trouverait son origine dans les Saturnales, fêtes que les Romains organisaient en l’honneur de Saturne plusieurs jours avant le solstice d’hiver. L’ordre social provisoirement inversé, les esclaves avaient la possibilité de réaliser un banquet au cours duquel l’un d’entre eux était désigné par tirage au sort comme le Prince des Saturnales. Héritant de la part de galette contenant une fève cachée, ce dernier pouvait faire tout ce qu’il voulait pendant une journée avant de retourner à l’esclavage.

Qui aura la fève ?

Ce n’est qu’au XIVème siècle que l’Eglise se serait approprié cette tradition païenne. La légende chrétienne connue par l’Evangile selon Saint Mathieu raconte alors que 3 Rois Mages venus d’Orient auraient été avertis par les astres de la naissance de l’enfant Jésus et guidés jusqu’à la crèche de Jérusalem. Melchior, Gaspard et Balthazar se prosternèrent ainsi devant le Christ nouveau-né et lui offrirent de l’or, de l’encens et de la myrrhe en guise de cadeaux. C’est ainsi que le nom « Epiphanie », signifiant « apparition » en grec, fut choisi pour célébrer la venue des 3 Rois Mages.

Aujourd’hui, on fête l’Epiphanie comme il se doit en tirant les Rois. Chaque famille partage une pâtisserie dans laquelle est cachée une fève. Le plus jeune enfant de l’assemblée passe ainsi sous la table et procède au partage de la galette en désignant pour chaque personne, la part à recevoir.

Le gourmand ayant le privilège de tomber sur la fève est sacré Roi ou Reine. 

Trucs et astuces pour une galette des Rois réussie

Contrairement à ce que l’on peut penser, la galette des Rois est tout à fait réalisable à la maison. Surtout lorsqu'on opte pour des pâtes feuilletées toutes prêtes ! Effectué à partir d’eau, de farine, de sel et de beurre, le feuilletage est en effet l’élément principal d’une bonne galette. Vient ensuite la garniture traditionnellement composée de beurre, d’œufs, de poudre d’amandes et de crème pâtissière. C’est ce qu’on appelle la frangipane.

Avant de procéder au montage de votre galette, vérifiez que la pâte feuilletée et la frangipane sont bien froides. Cela évitera à la galette de se déformer et au beurre contenu dans la frangipane de fondre, altérant ainsi la texture de cette douce garniture.

Etalez votre pâte feuilletée sur une épaisseur de 2 à 3 mm et découpez-y 2 disques dont 1 avec un diamètre légèrement inférieur à l’autre. Vous n’avez pas de cercle à découper ? Faites appel au système D en vous aidant d’un cul-de-poule ! Remplissez ensuite une poche à douilles de votre garniture et pochez-la en escargot sur le plus petit disque de pâte. N’oubliez pas de placer la fève et de dorer au jaune d’œuf l’extérieur du disque au pinceau avant de refermer la galette à l’aide du deuxième disque de pâte. 

Trucs et astuces pour réussir la galette des Rois

Percez le centre de la galette avec la pointe d’un couteau puis chiquetez les bords en pressant du bout des doigts les disques et en incisant les deux épaisseurs afin qu’elles restent bien collées. La garniture ne pourra pas s’échapper ! Dorez à l’œuf battu et laissez reposer 1 heure au réfrigérateur. Dorez une seconde fois pour plus de brillance puis créez un décor en épi ou en spirale à la pointe du couteau. Un passage au four et le tour est joué !  

Trucs et astuces pour réussir la galette des Rois

La galette des rois et ses variantes

La galette des Rois change de formes, de saveurs et de couleurs au gré des envies. Si certains l’aiment tiède et d’autres froide, elle fait plaisir à tous les goûts ! Cette année, pourquoi ne pas innover en troquant frangipane contre crème de pistache, préparation aux noisettes ou confit de framboise ? Les amateurs partagent la galette pendant tout le mois de janvier alors il est encore temps de commander ingrédients et accessoires sur la boutique pour réaliser la galette de vos rêves !Fèves à commander sur Gourmandises

Et pour ceux qui voudraient apporter un peu de soleil dans les assiettes, sachez qu’il existe, dans le Sud, une spécialité tout aussi gourmande : le gâteau des Rois brioché ! Parfumé à la fleur d’oranger, garni de fruits confits et décoré de perles de sucre, il symbolise le chemin des Rois Mages et les pierres précieuses de leur couronne.

Envie de vous lancer dans l’aventure des pâtisseries royales ? Nous vous avons sélectionné quelques recettes pour vous inspirer !

 

Toute l’Equipe du Club vous souhaite une bonne et gourmande année 2019 !

 

Commentaires

Connectez-vous pour déposer un commentaire
Bonjour
J'aimerais savoir si je peux faire la crème patissiere et la crème d'amandes la veille de la cuisson de la galette.
Merci
Bonjour Françoise,

Vous pouvez tout à fait préparer votre crème d'amande et votre crème pâtissière la veille, elles se conservent très bien. Vous pouvez même si vous le souhaitez préparer votre galette entièrement et la congeler environ 1 semaine à 15 jours à l'avance. Il ne vous restera ensuite qu'à la laisser décongeler, bien chiqueter les bords, faire un petit trou (cheminée) pour éviter qu'elle ne gonfle trop à la cuisson, et enfin à la dorer.

Belle journée à vous et bonne dégustation !
Jessie du Club Guy Demarle

La Miamletter

Savourez tous les mois le
meilleur de l’actualité culinaire.

Vous n’aimez pas les emails ? Suivez-nous sur
  • facebook
  • pinterest
  • youtube
  • twitter
  • instagram