• PARTAGER
Le saviez-vous ?

Vin rouge, huile d’olive, herbes aromatiques, poissons gras… loin d’être une diète alimentaire restrictive, le régime méditerranéen ou crétois multiplie les bons points ! Avec lui, c’est santé de fer ET summer body garantis ;-) On vous donne toutes les pistes pour l’adopter sans plus attendre !

Régime crétois ou méditerranéen : les grands principes

Il a beau avoir une appellation synonyme de restriction, le régime crétois ou méditerranéen n’a rien d’une punition. Bien au contraire, puisqu’il s’inspire de l’alimentation adoptée par les habitants du pourtour méditerranéen et des îles grecques dont l’espérance de vie s’avérait particulièrement longue dans les années 1950. Un programme de recherche mené à l’époque a d’ailleurs démontré ses nombreux bienfaits sur la santé comme une réduction significative du risque de maladies cardiovasculaires, de cancers, de diabète de type 2 ou encore de vieillissement cérébral.

Maintenant que vous savez ça, vous êtes certainement curieux d’en apprendre davantage sur ce mode de vie sain ! En voici donc les grands principes :

  • ► Le régime crétois ou méditerranéen privilégie les ingrédients bruts, autrement dit les aliments locaux les moins transformés possibles. Si on veut le suivre, il faut donc apprendre à cuisiner un minimum… 

  • ► Il se veut extrêmement riche en fibres et en vitamines. A vous les fruits et légumes frais de saison :-) 

  • ► Des herbes, des herbes et encore des herbes ! Abusez de menthe, de sarriette, de thym, de romarin, de sauge, de basilic, etc… pour aromatiser vos plats et leur donner du goût

  • ► S’il y a un produit phare de ce mode d’alimentation, c’est l’huile d’olive vierge extra ! Considérée comme l’avocat ou les noix comme une très bonne source de gras grâce aux Oméga 3 et 9 qu’elle contient, elle remplace le beurre avec brio.

  • ► Bye bye la viande rouge ! A tendance végétarienne, le régime crétois ou méditerranéen préfère les poissons gras aux viandes bovines souvent accusées de favoriser les maladies cardiovasculaires lorsqu’elles sont consommées en excès. Un point commun qu’il partage avec le flexitarisme

  • ► Le régime méditerranéen ou crétois fait ainsi la part belle aux féculents complets et aux légumineuses pour assurer une bonne partie des apports en nutriments et protéines. Pâtes, riz, pommes de terre, semoule, polenta, quinoa, boulgour, pois chiches, lentilles, haricots… il y a l’embarras du choix !

  • ► Les produits laitiers sont quant à eux rarement servis à la table des amateurs du régime crétois ou méditerranéen, à l’exception des yaourts à la grecque et des fromages maigres comme la feta. 

  • ► Dernière chose et pas des moindres, ce régime autorise les petits plaisirs comme le vin rouge ou encore le chocolat (à plus de 75% de cacao)... à condition bien sûr d’en consommer en quantité raisonnable ! 

Vous l’aurez compris, le régime crétois ou méditerranéen n’est pas un régime au sens le plus courant du terme mais plutôt un mode de vie sain et équilibré fondé sur une nourriture simple et de qualité à partager en toute convivialité. Rien que du bon sens en somme ! Et de quoi se réconcilier avec la notion de "régime" ;-) 

Les recettes inspirées du régime méditerranéen ou crétois

Aubergines, tomates, huile d'olive, pastèque et rouget sont à l’honneur dans le régime crétois ou méditerranéen qui prône les produits sains pleins de nutriments et d’antioxydants. Les courses sont faites ? C’est le moment de passer en cuisine ! 

Alors, avec quelle(s) recette(s) allez-vous commencer à adopter le régime crétois ou méditerranéen ? Dites-nous tous dans les commentaires ! 

Commentaires

Connectez-vous pour déposer un commentaire Aucun commentaire. Soyez le 1er à donner votre avis !

La Miamletter

Savourez tous les mois le
meilleur de l’actualité culinaire.

Vous n’aimez pas les emails ? Suivez-nous sur
  • facebook
  • pinterest
  • youtube
  • twitter
  • instagram