• PARTAGER
Tendances

Qu’on l’aime ou qu’on la déteste, l’association du sucré et du salé ne laisse jamais indifférent. Et contrairement à ce que l’on pourrait croire, il ne suffit pas de saler son dessert ou de sucrer son steak pour créer un mariage aussi surprenant que gourmand. Fruits, miel, légumes, épices… découvrez toutes les astuces pour trouver le juste équilibre et bluffer vos invités !

Le sucré salé : un mariage vieux comme le monde !

En cuisine, on distingue désormais 5 saveurs fondamentales : le sucré, le salé, l’acide, l’amer et l’umami. Le rôle d’un chef cuisinier est alors d’associer ces saveurs pour créer un juste équilibre et des accords savoureux. C’est le cas du sucré-salé qui a été créé il y a de nombreuses années ! Dès l’Antiquité, on mariait déjà ces deux éléments que sont le sel et le sucre. Les Romains utilisaient beaucoup le miel dans leurs recettes et les Vikings avaient pour habitude de sucrer les viandes et poissons rancis pour adoucir leur goût. Au Moyen-Age, l’aigre-doux était aussi très apprécié dans des hachis de viande et fruits acides. Et ce n’est que dans l’Antiquité (à partir du XVIème siècle) avec le développement de la production mondiale de sucre que le chemin du sucre et du sel se sépare. Les saveurs sucrées sont alors strictement utilisées dans les desserts et entremets jusqu’à ce que des chefs cuisiniers audacieux osent mettre enfin un terme à ce divorce forcé !

Des plats salés aux notes sucrées

Toasts chèvre miel, porc au caramel, canard à l’orange, tajine d’agneau aux pruneaux, boudin aux pommes… vous avez forcément déjà goûté à ces célèbres plats salés aux notes délicieusement sucrées. Leur secret ? Utiliser avec intelligence des ingrédients qu’on aurait tendance à cantonner aux desserts pour apporter un léger goût sucré au plat sans pour autant y verser un paquet de sucre en poudre ! Vous l’aurez compris, il convient de miser sur les sucres naturels :

- Les fruits frais peuvent être très bien mis en valeur dans des salades et les fruits secs comme les pruneaux accompagnent à merveille les viandes rôties.

- Misez également sur le vinaigre balsamique blanc Leonardi au goût aigre-doux bien équilibré pour faire de vos salades des plats sucrés-salés exceptionnels ! En voici un bel exemple avec cette salade de cabillaud safrané au quinoa !

- Le miel, le sirop d’agave ou le sirop d’érable peuvent aussi apporter une subtile touche sucrée à vos plats.

- La sauce soja sucrée est parfaite pour sublimer les spécialités asiatiques comme les sushis et les makis !

- Enfin, les épices, elles aussi, sont capables de twister un plat salé ! Misez par exemple sur la vanille pour parfumer vos Saint-Jacques ou sur le cacao pour rehausser la sauce de votre gibier.

Des desserts aux notes salées

Vous êtes sceptique ? Et pourtant ! Si ajouter une touche salée à des desserts peut sembler être une hérésie, cela permet en réalité d’aboutir à une délicieuse alchimie ! Faites donc la part belle aux légumes en fin de repas avec un carrot cake, des gélifiés aux fruits rouges et aux poivrons ou des cakes sucrés à la courgette. Vos pâtisseries seront non seulement enrichies en vitamines, fibres et minéraux mais elles seront aussi plus légères en sucre et en matières grasses. L’idéal, n’est-ce pas ? Sans oublier le fromage frais d'habitude plebiscité dans les plats salés. 

Commentaires

Connectez-vous pour déposer un commentaire Aucun commentaire. Soyez le 1er à donner votre avis !

La Miamletter

Savourez tous les mois le
meilleur de l’actualité culinaire.

Vous n’aimez pas les emails ? Suivez-nous sur
  • facebook
  • pinterest
  • youtube
  • twitter
  • instagram