• PARTAGER

Recettes associées

Le pot-au-feu : en voilà un bon petit plat mijoté capable de réchauffer toutes les papilles et régaler l’ensemble de la tablée affamée. Pour réussir comme il se doit ce grand classique de la gastronomie française composé d’un potage, de légumes variés et d’une viande bouillie, lisez ces quelques secrets bien gardés par nos grand-mères ;-)

Secret n°1 : Macreuse, paleron, tendron, jarret, gîte… Prévoyez un assortiment de morceaux de boeuf différents ! Certains étant gras, d’autres plus maigres ou gélatineux, vous obtiendrez ainsi un pot-au-feu plein de saveurs et de textures. Sans oublier la tranche de lard qui permettra à la viande de s’attendrir à la cuisson !

Secret n°2 : Un vrai pot-au-feu contient traditionnellement des navets, des pommes de terre, des poireaux, des carottes et du céleri. Mais les gourmands pourront toujours ajouter d’autres légumes en fonction de leurs envies et de la saison.

Secret 3 : Le pot-au-feu s’accompagne toujours d’un bouillon parfumé à l’aide d’un bouquet garni constitué de thym, de persil et de laurier. Vous pouvez également opter pour un oignon entier piqué de 2 clous de girofle pour lui donner davantage de goût. Un oignon brûlé apportera quant à lui une jolie couleur dorée à votre bouillon. Pour que celui-ci soit réussi, autrement dit limpide et sans graisse, comptez environ 3 litres par kilo de viande et écumez-le régulièrement. Vous pouvez également le préparer la veille et retirer la pellicule de graisse lorsque celui-ci a refroidi.

Secret n°4: Pas de pot-au-feu sans l’incontournable os à moelle ! Prévoyez-en un par personne et faites-les cuire une vingtaine de minutes dans le bouillon de votre pot-au-feu. Pensez cependant à les emballer de papier cuisson et à ficeler le tout pour éviter que la moelle ne s’échappe dans votre bouillon… Chacun de vos convives pourra ainsi tartiner la moelle sur une bonne tranche de pain grillé !

Secret 5 : Comme de nombreux plats mijotés, le pot-au-feu nécessite patience et attention puisqu’il doit cuire à feu doux pendant 3 à 4 heures et doit juste frémir. Vous pensez que votre pot-au-feu est cuit ? Vérifiez-le à l’aide d’une fourchette : si la viande s’effiloche, c’est que le repas est prêt !

Et vous, à quoi reconnaissez-vous un bon pot-au-feu ?

 
Par Guy Demarle ©.
Merci Guy Demarle

"Je suggère une astuce !"Ex : Comment découper un ananas ?

Les meilleures astuces se trouvent en atelier ...

Profitez d’un cours de cuisine gratuit entre amis animé par un Conseiller Guy Demarle qui vous livrera astuces et recettes personnalisées !

Je m’inscris à un atelier !
atelier

La Miamletter

Savourez tous les mois le
meilleur de l’actualité culinaire.

Vous n’aimez pas les emails ? Suivez-nous sur
  • facebook
  • pinterest
  • youtube
  • twitter
  • instagram