• PARTAGER

Recettes associées

Le clafoutis fait partie des recettes de grands-mères capables de raviver tous les heureux souvenirs d’enfance. Un seul croc dans cette pâte à flan moelleuse garnie de fruits fondants et nous voilà transportés au pays des merveilles ! Alors, forcément, l’envie d’en cuisiner pour ses enfants et petits-enfants revient souvent. Voilà donc un petit résumé de nos experts pour le réussir à coup sûr.

Afin de donner naissance au meilleur des clafoutis, on commence par mélanger les ingrédients secs, on incorpore les oeufs puis le lait petit à petit en mélangeant bien, comme on le ferait avec une pâte à crêpes. Les grumeaux ne sont pas les bienvenus ! Mais attention, si la pâte doit être suffisamment mélangée pour être homogène, fouetter trop vivement est déconseillé. En effet, une pâte trop fouettée contiendrait trop d’air… résultat après cuisson : un clafoutis tout raplapla !

Pour ce qui est des fruits, le clafoutis contient le plus souvent des cerises. D’ailleurs, si les puristes défendent la recette du clafoutis aux cerises avec noyaux, il n’est pas interdit de les dénoyauter pour faciliter la découpe et la dégustation. Sachez seulement que conserver les noyaux des cerises évite à la pâte de se détremper à la cuisson. La texture du clafoutis est alors plus agréable mais tout est affaire de goût ! S’adaptant aux fruits de saison, le clafoutis peut aussi se faire avec des pommes, des poires ou encore des abricots. La seule règle de chef à suivre est de cuire le clafoutis en 2 fois pour permettre aux fruits de rester à la surface. Il est ainsi conseillé de verser une petite partie de la préparation dans votre moule, de le placer au four pendant 15 minutes à 180°C (th. 6) puis d’y répartir les fruits. Et enfin de prolonger la cuisson pendant 20 à 25 minutes. Le clafoutis peut être retiré du four lorsque le centre est encore crémeux.

Si votre clafoutis vous semble un peu pâle, saupoudrez un peu de sucre sur la surface et faites-le donc bronzer au four une dizaine de minutes avant la fin de la cuisson. Il accroche au démoulage ? C’est que vous n’avez pas beurré et sucré votre moule avant de verser la pâte ! Entre nous, cette étape chronophage peut être facilement évitée et le résultat tout aussi convaincant avec le FLEXIPAN ;-)

 
Bonne dégustation à vous ! 
Par Guy Demarle ©.
Merci Guy Demarle

"Je suggère une astuce !"Ex : Comment découper un ananas ?

Les meilleures astuces se trouvent en atelier ...

Profitez d’un cours de cuisine gratuit entre amis animé par un Conseiller Guy Demarle qui vous livrera astuces et recettes personnalisées !

Je m’inscris à un atelier !
atelier

La Miamletter

Savourez tous les mois le
meilleur de l’actualité culinaire.

Vous n’aimez pas les emails ? Suivez-nous sur
  • facebook
  • pinterest
  • youtube
  • twitter
  • instagram